(Si ça c'est pas vendeur, comme titre... on a l'impression que le Titanic a re-coulé).

Plus sérieusement, après avoir rédigé un article sur la cuisson fimo au bain-marie, je voulais vous mettre en garde contre les limites de la méthode. Même si, comme dit Chéri, quiconque autre que moi se serait bien douté de la catastrophe imminente en essayant de cuire des perles en pâte polymère comme les miennes à la casserole... Merci Chéri.

 

Voici les-dites perles (avant-massacre, bien sûr) :

perles-fimo.JPG

 

Ce sont mes fameuses "perles volutes". Vous voyez venir le souci (si si, visualisez un peu de l'eau bouillante dans une casserole). Évidemment, à cause de l'agitation de l'eau, les volutes se sont fait la malle. Je n'ai pas de photo après-massacre, il suffit d'imaginer des perles noires unies et une platrée de mini-spaghettis violets, orange et rose. Et de m'imaginer disant des choses peu polies à la casserole proclamée responsable. Dans tous les cas, leçon de la mésaventure : la cuisson fimo au bain-marie c'est bien... mais uniquement pour les perles super simples (unies, en fait) !

Retour à l'accueil